Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vincent mariette

  • Très cher Tristesse Club,

    De multiples et successives déceptions m'ont conduites il y a de ça un certain temps, à éviter les films français.

    Ne vous en déplaise, j'ai toujours trouvé qu'il manquait à nos films un petit "je ne sais quoi" qui me laissait sur ma "fin". Tout comme j'ai toujours détesté que les réalisateurs français se prennent pour des américains a tenter les blockbusters et à nous sortir d'énormes daube comme Vidoc pour ne citer que lui parmi tant d'autres (ça date mais j'en garde un certain traumatisme!).

    J'ai toujours pensé que le cinéma français se devait d'être simple et délicat, sans effets spéciaux de dingue ou de budgets démentiels, seulement avec de bons scénar' servis par de bons acteurs. Nous sommes doués pour ça, les bonnes histoires, les bonnes images, la poésie aussi!

    Nous avons inventé le cinéma nom d'un p'tit lu!

    J'ai adoré le huis clos délectable du "Prénom", servi par une brochette de comédiens exceptionnels, j'ai une affection toute particulière pour "Le Cœur des Hommes" et son thème si touchant, je suis tombée sous le charme de "The Artist",  j'ai bien aimé "20 ans d'écart" qui ma fait beaucoup rire et j'ai adoré "La Cage Dorée" pour ne citer que ceux là, dont certains font partie de mon récent retour au cinéma français.

    6591648-9942395.jpg

    Tout cela pour vous dire que j'ai beaucoup aimé Tristesse Club de Vincent Mariette. Au delà des trois acteurs que j'ai trouvé très bons, le talent de Laurent Lafitte n'est plus à prouver et j'ai découvert celui de l'excellent Vincent Macaigne d'ailleurs, l'histoire un brin loufoque et l'esthétique tant sonore que visuelle très seventies rendent ce film très agréable à regarder. On s'attache rapidement à ces trois personnages touchants réunis autour d'un seul homme pour lequel chacun ressent des sentiments bien différents.

    Un bon moment de cinéma (français!)

     
    Ce week end je reste dans la nostalgie d'un autre époque, c'est Jersey Boys que je vais voir, le dernier film de Clint Eastwood (on est bien loin  de l'époque du Bon la Brute et le Truand!), j'vous raconte bientôt!
     
    Et vous c'est quoi le programme?
     
    Bon week end