Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tatiana de rosnay

  • Très cher cinéma d'anticipation qui fait flipper,

    Hier soir à la télé on avait le choix entre pas grand chose et pas grand chose ou bien entre l'arme fatale 4 (encore!) et Bienvenue à Gattaca...

    Ce dernier est un film d'anticipation, peut être se voulait il futuriste à l'époque mais force est de constater qu'il était un film d'anticipation.

    Ce film est sorti en 1997...

    bienvenue-a-gattaca-edition-deluxe-22569292.jpeg

    Pour celles et ceux qui ne connaissent pas l'histoire, ce film raconte comment dans un monde dit parfait les parents peuvent choisir sur catalogue les caractéristiques de leurs enfants tant physiques que psychologiques et génétiques...Afin de faire d'eux des êtres génétiquement parfaits promis à de grandes choses. Les enfants nés de manière "traditionnelle" (le bon vieux coit!) sont quand à eux considérés comme des dégénérés et destinés à n'occuper que des poste de subalternes.

    ça vous rappelle quelque chose peut être?

    Sauf que voilà, l'un de ces "dégénérés" décide qu'il en ira autrement et qu'il peut parfaitement atteindre le rêve qu'il s'est fixé soit partir dans l'espace et faire parti de l'élite de l'étite. Même si il n'est génétiquement pas parfait!

    Ce film est à la fois terrifiant et superbe.

    Terrifiant parce que tellement vrai!

    Aujourd'hui dans certaines cliniques, en Espagne ou aux Etats Unis on peut désormais choisir le sexe de son enfant, la couleur de ses yeux...

    L'homme se prends pour Dieu mais il ressemble davantage à Frankenstein ou au Docteur Jeckyll.

    Je suis pour ma part terrifiée par ses manipulations génétiques qui tendent soit disant à une perfection inventée de toutes pièces.

    Devrons nous tous être fabriqués sur le même moule d'ici quelques années? Les diktats de la télé et de la mode poussent déjà tellement de gens à se transformer (de manière pas tout le temps très réussi d'ailleurs)...

    Pour en revenir au film, j'ai adoré l'idée que quand on veut on peut et ce quelques soient les cartes qu'on a reçu au départ.

    Petit, grand, mince, gros, brun, blond soyez vous même, c'est ce qui vous rend unique et accorchez vous à vos rêves!!

    Dans la même veine de l'homme est quand même franchement tarré, j'ai terminé le livre

    "Elle s'appelait Sarah" de Tatiana de Rosnay, qui parle de la rafle du Vel d'Hiv.

    sarah_tatiana_de_rosnay.jpg

     

    On pleure beaucoup, on rit pas vraiment, on est parfois encore incrédule (c'est pas possible d'avoir fait ça!), comme pour se protéger de l'horreur dont on est capable...on se souvient et ça c'est bien!

    ******

     

     

    Soyez comme vous voulez et comme vous rêvez!

    Bonne journée

     La fée ce qu'il te plait!!!