Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sexisme

  • Très chers (ou pas) hommes de Cro Magnon,

    Bien le bonjour à vous tous!

    Aujourd'hui, petit coup de gueule à l'usage de VOUS messieurs!

    Et là vous vous dites "eh merde qu'est ce que j'ai encore fait..."

    Si je me permet ce billet c'est pour vous éclairer parce que force est de constater que vous êtes dans le noir sur deux ou trois milles petites choses...

    Première leçon du jour:

    Ne JAMAIS utiliser la phrase "Tu boudes?" pour aborder une femme...parce que si ça n'était pas le cas (comme souvent), cette phrase est tellemnt agaçante qu'elle en devient vérité:

    -Mais non je boude pas bordel!!

    et là ben...c'est mort pour vous.

    Deuxième leçon du jour (je me sent généreuse!):

    Ne JAMAIS mais alors JAMAIS penser que c'est drôle, spirituel ou avéré de dire à une femme:

    - qu'est ce qu'il t'arrive, tu as tes règles ou quoi...

    euh...fuyez!!!

    Non parce que c'est pas parce qu'un jour un medecin, mâle certainement, à décidé de faire une généralité sur l'impacte des hormones sur l'humeur, que cela concerne forcément TOUTES les femmes.

    Moi par exemple il m'arrive d'être chiante (si peu!)...mais là où c'est plus sournois c'est qu'il m'arrive de l'être comme ça sans prévenir et sans raison - SURPRISE!!! et ce, sans justification hormonale quelconque!

    Troisième et dernière leçon (je suis trop bonne je sais!):

    Quand une femme (oui oui cet être inférieur et insignifiant...) vous contredit vous l'homme fort et tellement intelligent, ne pensez pas justifier cet acte de rebellion étonnant, cette prise de parole (oh mon Dieu mais elle parle en plus!!) en mettant ça sur le dos (enfin plutôt sur le ventre) de son "état".

    - J'excuse votre comportement qui s'explique par le fait que vous êtes enceinte mais il ne faudrait pas trop exagérer non plus...

    Euh non sa prise de parole s'explique surtout par le fait qu'il y a à son sens un petit soucis dans l'organisation du travail et qu'elle en fait part avec pendant un dixième de seconde l'espoir fou que cela pourrait faire changer les choses en mieux...

    La femme est parfois naïve et rêveuse que voulez vous!

    ....

    Ces clichés me font totalement sortir de mes gonds, je trouve ça totalement déplaçé, inadmissible surtout quand ces reflexions sont faites dans le cadre du travail!

    Alors pour votre culture messieurs (attention, Clochette est remontée comme une boîte à musique mais je ne met pas tous les hommes dans les même sacs, je pousse juste un coup de gueule contre les sexistes, les machos, les Cro-magnons...brefs les cons, ils se reconnaîtront!) et pour la notre mesadames et mesdemoiselles!

    Quelques dates clés et primordiales :

    vote-femmes-19451.jpg

    1907
    Les femmes mariées peuvent disposer librement de leur salaire. Les femmes sont électrices et éligibles aux conseils des prud'hommes.

    1919
    Création du Baccalauréat féminin

    1924
    Les programmes d'études dans le secondaire deviennent identiques pour les garçons et les filles, entraînant l'équivalence entre les Baccalauréats masculin et féminin.

    1944
    Les femmes obtiennent le droit de vote et l'éligibilité.

    1946
    Le préambule de la Constitution pose le principe de l'égalité des droits entre hommes et femmes dans tous les domaines.

    1965
    Les femmes peuvent exercer une activité professionnelle sans l'autorisation de leur mari.

    1967
    La loi Neuwirth autorise la contraception sans lever l'interdiction de toute publicité en dehors des revues médicales.

    1970
    Remplacement de l'autorité paternelle par l'autorité parentale : désormais, la notion de chef de famille est supprimée. Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille.

    1972
    Le principe de l'égalité de rémunération entre femmes et hommes pour les travaux de valeur égale est admis.

    1975
    La loi Veil autorise l'interruption volontaire de grossesse.

    1981
    Création d'un ministère des Droits de la femme

    1983
    Loi Roudy sur l'égalité professionnelle entre femmes et hommes

    1985
    Egalité des époux dans la gestion des biens de la famille et des enfants

    1992
    La loi du 22 juillet crée le délit de harcèlement sexuel dans les relations de travail.

    2004
    Accord national interprofessionnel relatif à la mixité et à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

    2005
    Les parents peuvent rédiger une déclaration conjointe de choix de nom. Ils peuvent choisir soit le nom du père, soit celui de la mère, soit les deux noms accolés dans l'ordre qu'ils souhaitent.

    2006
    Loi du 23 mars 2006 relative à l'égalité salariale entre les femmes et les hommes

     

    Et laissez moi vous dire que quand j'entends ce genre de choses débiles, je me dis qu'il y a encore du boulot!!! Courage!

    A bonne entendeur

    La fée sa femme offusquée