Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

priceminister

  • Danse Noire

    C'est le week end et je ne sais pas quel temps il fait chez vous mais chez nous il fait un temps à ne pas mettre son nez dehors!

    Un temps idéal donc pour une bonne tasse de thé ou de chocolat chaud et un bon bouquin!

    Cette année encore j'ai eu la chance de pouvoir participer aux Match de la Rentrée Littéraire organisés par PriceMinister.

    Parmi une liste de plusieurs ouvrages j'ai choisi de recevoir:

    Danse Noire de Nancy Huston

    liv-3530-danse-noire.jpg

    L'année dernière j'avais choisi le nouveau JKRowling parce que je voulais vraiment savoir ce qu'il pouvait y avoir après Harry Potter...je n'avais pas été convaincu.

    Cette année en revanche j'y suis vraiment allée à l'aveugle, choisissant au feeling, sans connaître l'auteur ni le style.

    C'est donc vierge de tout a priori que je me suis jetée dans cette Danse Noire.

    J'ai d'abord eu un peu de mal, avec le style, le roman est écrit à la façon d'un scénario. Et puis petit à petit c'est justement ce rythme saccadé qui nous permet de rentrer pleinement dans la Danse!

    L'histoire est sombre et multiple, c'est l'histoire d'une famille, d'un garçon qui traversent les années et le monde.

    Ou comment l'histoire de nos parents, grands parents façonne la notre pour faire de nous ce que nous sommes.

    Ce roman est un roman sur les racines d'un homme, sur sa vie et sur ses combats.

    C'est souvent dur, parfois très beau, toujours très visuel en tous cas.

    A défaut d'avoir totalement accroché à l'histoire, j'ai vraiment beaucoup aimé le style et le rythme de cette lecture ta dam ta dam ta dam. Assez nouveau pour moi, je me suis régalée.

    Une belle découverte.

    Merci PriceMinister et merci Nancy Huston.

    Et vous votre lecture du moment?

    Bon week end

  • Très chers matchs de la rentrée littéraire,

    Il y a de ça quelques jours, grace à mon amie Plumisa et PriceMinister, j'ai eu la chance de recevoir dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire, le dernier né de J.K Rowling "Une Place à Prendre" dont j'étais très curieuse.

    j.k.rowling.jpg

    Une place à prendre est un véritable pavé, J.K Rowling n'a pas fait semblant dans son virage à 180°.

    Parce que pour un virage, c'est un virage.

    A Pagford (décor de l'histoire), point de magie et point d'imaginaire débordant, mais de la réalité brute, cru, malsaine, violente même.

    L'auteure nous raconte la mort d'un notable de cette petite bourgade et tout ce qui découle de cette disparition, chez les proches et moins proches du défunt.

    Souhaitant peut être se faire le peintre d'une génération ou d'un certain monde, J.K Rowling nous raconte un village dans lequel il n'y a rien de bon, les gens y sont petits et mesquins, parents et  enfants y sont violents, perdus, deséquilibrés pour certains. Aucune noblesse dans ces personnages, aucune lueur d'espoir ou si peu.

    Malgré une écriture fluide et très agréable, je n'ai pas réussi à apprécier mon voyage à Pagford qui m'a laissé un goût amer et la certitude que si le monde est effectivement souvent mesquin et violent, moche parfois, j'aime à croire aussi qu'il peut être généreux et bon.

    Difficile pour l'auteure il est vrai de faire oublier son succès et de passer à autre chose. Si j'étais toute disposée à oublier Harry Potter et à rentrer avec J.K Rowling dans un monde d'adulte j'aurai préféré un monde moins sombre.

    On m'a demandé de mettre une note à ce roman dans la cadre de ma lecture, je lui mettrai donc 13/20.

    Et vous, vous l'avez lu?

    Qu'en avez vous pensé?

    Merci encore mille fois à Plumisa et PriceMinister.

    Bonne journée et bon week end

    La fée sa critique littéraire