Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

osthéopathie

  • Très chère (ou pas) première fois,

    C'est naive et en toute confiance que je me suis rendue à ce rendez vous.

    Etant même allée jusqu'à choisir soigneusement mes sous vêtements, je voulais que tout se déroule à merveille.

    C'est la première fois qui détermine toutes les autres, c'est bien connu.

    Ce fut une agréable surprise de voir qu'il était plutôt pas mal, pas très grand certes, mais charmant. Non pas que cela ait une grande importance mais disons que ça ne gache rien, et ce même si c'est le résultat qui compte.

    Il faisait chaud, nous avons parlé histoire de faire un peu connaissance. Ce que j'ignorais alors c'est qu'il endormait ma méfiance le bougre.

    Quand il m'a demandé de me déshabiller, je n'étais pas particulièrement à l'aise (je le serai davantage avec le corps d'Heidi Klum mais là c'est pas vraiment le cas...) mais j'ai obtempéré...j'étais là pour ça après tout.

    Il m'a installé doucement, m'a demandé de me détendre...et BIM!!!!!!!!!!!!!!

    Ce salaud d'osthéo m'a pris par surprise et m'a fait craquer tous les os du dos, en me coupant littéralement le souffle.

    Ce fut d'une telle violence, tellement soudaine que j'ai eu du mal à m'en remettre sur le moment, une véritable secousse sismique dans tout le corps.

    Une fois descendue tant bien que mal de son appareil de torture, j'étais aussi vermoulue que si j'avais l'âge du Pape.

    Je pensais que cela suffisait (je priais que cela suffisait en fait)...grosse erreur! Je suis certaine qu'il se rejouissait secrètement de tous ces os qu'il lui restait à faire craquer dans mon petit corps tout effrayé.

    "Détendez vous" a t il osé me dire.

    jeckyll_hyde_2008_aff.jpg

    - Non mais tu déconnes ou quoi, tu viens de me faire craquer des trucs dont j'ignorais même l'existence, j'ai cru être paraplégique et tu veux que je me détende pour que tu recommence...même pas en rêve...mufle!

    Bon alors bien sur je ne lui ai absolument pas dit ça, j'ai bien évidement pensé à partir en courant à bord de ma seule petite culotte en coton laissant là mes affaires, mais le tout nouveau sac à main que je venais d'acquérir et qui était posé là à côté de mes vêtements m'a retenu, il est tellement mignon...

    Putain de sac!

    Du coup j'ai souffert encore trois ou quatre secousses magnitude 13 sur l'échelle de Richter (oui 13 au moins!), dont une, avec un espèce de truc autour de ma tête qui m'a fait me demander si ce type n'était pas secrètement adepte du bondage... ou ancien tueur à gage, de ceux qui te tuent en te brisant la nuque d'une seule main...Bref l'horreur!

    N'y croyant plus il m'a enfin dit que c'était terminé et que je pouvais me rhabiller, ouf! Si j'avais été capable de faire un mouvement un peu brusque -mais je ne pouvais quasiment plus bouger -  je crois que j'aurai pris mon mignon petit sac et je lui aurait fichu en travers de la figure.

    J'avais l'impression d'être passée sous un rouleau compresseur, j'étais lessivée. Je lui ai fait mon chèque, je crois même lui avoir dit merci par habitude (ouais c'est ça, taré va!) et je suis rentrée chez moi, légèrement traumatisé par cette première ET DERNIERE rencontre avec une brute épaisse un Osthéopathe.

    Je me dois toutefois de reconnaître que le lendemain bien que quelque peu courbaturée je n'avais plus la douleur qui avait motivée mon rendez vous...soit,

    mais quand même PLUS JAMAIS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Et vous ça se passe comment avec votre osthéo?

    Bonne journée

    la fée sa p'tite nature (ouais et alors!)