Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ken loach

  • Très chères surprises du 7ème art, (avec méga coup de coeur inside!!)

    Bien le bonjour à vous chers amis,

    il parait que le français est morose, ça va vous j'espère?!!!

    Allez aujourd'hui c'est mercredi, me voilà donc avec non pas un mais deux films qui vous feront du bien à l'intérieur de vous (et ce qui se passe à l'intérieur se voit à l'extérieur, c'est bien connu!)

    Allez zou, cinoche!

    Premier film je l'attendais, depuis le Festival de Cannes:

    LA PART DES ANGES (Angel's share) de Ken Loach

    la-part-des-anges-2.jpg

    A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, a bien du mal à se débarrasser de son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison, mais écope d'une peine de travaux d'intérêt général. Henri, leur éducateur, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky ! De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères. Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque - une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ?

    4734a5b4-a3ee-11e1-8aed-4c260ad6b3a7-493x328.jpg

    Je suis une inconditionnelle de Ken Loach depuis le Festival de Cannes où il présentait Bread and Roses avec Adrien Brody, projection à laquelle j'ai assisté à l'époque (ouais avant j'étais un peu star en fait!).

    Encore une fois j''ai adoré (comme toujours), c'est simple et fort, c'est drôle mais pas que. Ken Loach parle de la vie pas toujours facile, il parle de notre société, d'amitié, d'amour. Il parle de chance aussi et ça c'est agréable. Alors tout le long du film tu souris, tu ris et puis tu réfléchis aussi (et puis tu te dis aussi WTF c'est quoi cet accent à couper au couteau!!!;-)

    Bref un excellent moment!

    Ma blogocopine My Little Discoveries n'a elle pas vraiment accroché, si vous voulez lire ce qu'elle en a pensé c'est ici que ça se passe (le 19 juin).

    ****

    Je vous ai promis deux films voilà donc le second (non je ne vous parlerai pas du navet "L'amour n'arrive jamais seul") et pas des moindre,

    il s'agit de mon coup de coeur de l'année 2012:

    STARBUCK de Ken Scott (vive les Ken!!!!)

    64348_1.jpg

    Afin de gagner de l'argent facilement, David Wosniak a fait plusieurs dons de sperme. Alors qu’il s’apprête à être père, cet éternel adolescent de 42 ans découvre être le géniteur anonyme de 533 enfants déterminés à le retrouver. Une nouvelle qu'il aura bien du mal à gérer.

    starbuck_photo9_copyright_jan_thijs.jpg

    Alors c'est simple je suis totalement fan de ce film quebecois avec là encore de l'accent (délectable) à couper au couteau. Un petit bijou d'émotion que ce film sorti l'année dernière au Canada, son succès étant tel que de gentilles personnes ont eu l'exxcellente idée de l'amener sur nos écrans.

    Foncez y!!

    (Guillemette si tu me lis ce matin, si il est toujours à l'affiche quand vous montez, on y va!)

    C'est touchant, drôle (très drôle), émouvant (très émouvant), quebecois (très quebecois tabernacle!). Des acteurs formidables pour un scénario complètement loufoque, des dialogues savoureux et de grands moments.

    Un bijou vous dis je!

    Vous sortirez de là, les yeux la truffe humide, mais le (grand) sourire aux lèvres!!

    Rien que de vous en reparler j'ai la banane!

    ****

    Et vous alors qu'avez vous vu dernièrement?

    Bonne journée à tous

    la fée sa chroniqueuse ciné