Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juliette benzoni

  • Très chère razia en librairie...

    Aujourd'hui pas de cinéma..je n'y suis toujours pas retourné...mais je compte bien passer mon week end dans les salles obscures croyez moi!

    Je vais donc vous parler aujourd'hui...de livres!!! (c'est une surprise n'est ce pas...j'ai essayez de faire un titre hyper mystérieux!)

    Vous n'ignorez rien de ma bibliophilie, je suis une véritable boulimique. Impossible pour moi de resortir d'une librairie sans un livre et voilà qu'il y a peu c'est avec quatres d'entre eux que je suis ressortie.

    P1200814.JPG

    (alors que re voilà mon tapis vert!)

    Une sélection plutôt éclectique ma foi:

    Tout d'abord j'ai acheté l'épisode 4 de la Saison 1 de SERUM de Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza (découvers chez La Peste et très vite adopté)

    Oui oui il s'agit bien d'un livre, policier même, une enquête qui se déroule comme une série américaine, en plusieurs épisodes avec un rappelle du précédent au début de chacun et une affaire qui tient en haleine.

    J'aime beaucoup ce principe original. Sachant qu'il s'agit aussi de livres "interactif" dans lesquels vous pouvez scanner des QRCode pour avoir une musique ou un bruit aproprié à la scène qui se déroule sous vos yeux.

    Je reconnais ne pas utiliser se pan là de ce "nouveau genre"  de roman policier mais je suis néanmoins conquise, j'adore suivre l'histoire et les personnages au cours des différents épisodes.

    ****

    L'ENVOUTEMENT DE LILY DAHL de Siri Hustvedt

    Présentation de l'éditeur

    Dans une petite ville du Minnesota, où jaser donne la mesure du temps, Lily Dahl, jolie serveuse de dix-neuf ans, rêve de Marilyn et d'ailleurs. Toute à ses désirs de fuite, elle se laisse séduire par un mystérieux peintre new-yorkais de dix ans son aîné et épouse sa vocation d'actrice en décrochant un rôle pour une pièce de théâtre. Jusqu'à ce qu'une série de phénomènes étranges vienne donner à sa jeunesse le parfum capiteux du danger.

    J'avais beaucoup aimé Un été sans les Hommes du même auteur, j'ai été moins emballlé par celui là auquel j'ai moins accroché, trouvant l'histoire un peu tordue...

    ****

    LA CHIMERE D'OR DES BORGIA de Juliette Benzoni

    J'ai toujours adoré Juliette Benzoni, ces romans historiques, comme ces ouvrages moins romancés mais j'ai toujours eu un véritable coup de coeur pour les aventures de son personnage Aldo Morosini, prince Vénitien et célèbre antiquaire qui a le don de toujours trouver de célèbres bijoux qui l'entrainent dans des aventures de dingues.

    Bref j'ai attendu patiemment la sortie en poche de celui là...et le voilà!!

    Tandis que le Titanic est en train de sombrer et que la panique règne à bord, une belle jeune fille assassine, pour voler ses bijoux avec une audace incroyable, une richissime passagère : la marquise d’Anguisola, née Belmont. Une femme de chambre, Helen Adler, l’a vue sortir avec son butin mais ne parvient pas à la retrouver… Pas davantage au retour à New York et, pensant que la meurtrière a pu rester parmi les victimes, elle finit par oublier.

    Vingt ans plus tard, à Paris, on vend la collection de joyaux Renaissance de Van Tilden, un Américain fortuné qui vient de se suicider dans son château de Touraine. Aldo Morosini a emmené à cette vente un pittoresque client texan, fabuleusement riche, amoureux de Lucrezia Torelli, une cantatrice qui prétend descendre des Borgia et veut qu’on lui retrouve la Chimère d’or de César, qu’on a peu de chances devoir reparaître parce qu’elle appartenait à la marquise d’Anguisola et doit reposer quelque part au fond de l’Atlantique. Or, la vente est interrompue à la demande de John-Augustus Belmont : elle propose deux des joyaux de Mme d’Anguisola, sa tante. Et la Chimère aurait dû y être…
    Le lendemain, Helen Adler, devenue la femme de chambre de Pauline Belmont et qui sur un journal a reconnu la meurtrière, est laissée pour morte. C’est le premier sang d’une aventure dramatique, mais d’autres viendront qui pourraient amener Morosini à sa perte…

    ****

    Et pour finir je l'ai lu en un clignement d'oeil et me suis totalement régalé:

    81 CHARING CROSS ROAD de Helene Hanff

    adorable petit ouvrage épistolaire que je conseille à tous les amoureux de la littérature.


    Par un beau jour d'octobre 1949, Helene Hanff s'adresse depuis New York à la librairie Marks & Co., sise 84, Charing Cross Road à Londres. Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Miss Hanff réclame à Frank Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes. Vingt ans plus tard, ils s'écrivent toujours et la familiarité a laissé place à l'intime, presque à l'amour.
    Drôle et pleine de charme, cette correspondance est un petit joyau qui rappelle avec une délicatesse infinie toute la place que prennent, dans notre vie, les livres et les librairies.
    Livre inattendu et jamais traduit, 84, Charing Cross Road fait l'objet, depuis les années 1970, d'un véritable culte des deux côtés de l'Atlantique.

    Un pur moment de plaisir et de douceur!

    Sans oublier les superbes livres que j'ai reçu récemment grace à ma swappée, et le nouveau JK Rowling que j'attends avec impatience dans ma boîte aux lettres, bref j'ai de quoi faire!

    Et vous un coup de coeur ces derniers temps, un livre que vous attendez particulièrement?

    Bonne journée

    La fée son rat de bibliothèque librairie