Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

journée de la femme

  • Très chères "nous les femmes"

    Nous sommes le 8 Mars...et impossible de passer à côté du fait qu'aujourd'hui c'est la journée de la femme.

    Cette journée me consterne autant qu'elle est nécessaire encore aujourd'hui (et ça c'est encore plus navrant!).

    Elle me consterne parce que je trouve déplorable qu'en 2013 il nous faille toujours et encore avoir une journée de la femme comme on a une journée des animaux ou une journée sans voiture pour revendiquer le droit fondamental d'être ce que nous sommes et d'être respecté pour ça.

    Alors bien sur elle est utile parce qu'elle permet de mettre en lumière la tonne de combats que nous avons encore à mener de part le monde.

    images.jpg

    Sauf qu'il ne s'agit pas de mener ces combats n'importe comment.

    La parité par exemple est un concept qui est selon moi bien plus discriminatoire qu'autre chose.

    Les femmes devraient pouvoir acceder à n'importe quel poste, n'importe quelle responsabilité sans que cela ne pose problème certes, mais aussi et surtout du fait de leur compétence et non de leur sexe! Sous couvert de ce principe louable de parité, on va en arriver à installer des personnes à des postes auxquels elles ne correspondent pas seulement parce qu'elles sont femmes, d'origines étrangères ou sénior. Et on refusera ces mêmes postes à des gens compétents mais qui seront, des hommes, des jeunes ou des personnes n'habitant pas une cité. Le racisme et l'inégalité seront les mêmes.

    Seules les compétences, le savoir faire et le savoir être devraient compter peut importe notre sexe, notre couleur ou notre âge.

    On parle beaucoup en ce moment des fameuses (et hystériques) Femen.

    Et bien en ce qui me concerne je ne me sent pas du tout proche de ces femmes là, elles ne représentent absolument pas la femme que je suis et les causes que je souhaite défendre tant sur le fond que sur la forme (enfin les formes en l'occurence!).

    Je n'ai jamais considéré mes seins comme un porte drapeau (d'autant qu'en ce qui me concerne on parlerait plutôt de fagnon...) et ma nudité ne doit en rien me servire de porte message, d'arguments,  revendications, je trouve même ça dégradant.

    Une femme doit selon moi pouvoir (et savoir) se faire entendre sans avoir à montrer ses nichons.

    Une femme doit pouvoir se faire entendre sans céder aux sirènes de la violence et de l'agressivité, que l'on à toujours attribués aux hommes, et en toute honnêteté je préfère qu'ils gardent ce monopole.

    On peut selon moi être une femme de tête sans avoir à montrer son corps, mais sans non plus avoir a renier sa feminité.

    Courage à toutes et à tous pour ces nombreux combats qui nous attendent!

    GIRLS POWER!!!!

    et merci aux suffragettes, à Rosa Parks, Jeanne d'Arc, Simone Veil, Simone de Beauvoire, George Sand, Hillary Clinton, Rachida Dati, La Reine Elizabeth, Angela Merkel, Aung San Suu Kyi, mes grands mères, ma mère, ma soeur, Coco Chanel, Alexandra David Néel, Amélia Earhart et bien d'autres encore!