Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jack et la mécanique du coeur

  • La mécanique du coeur

    Très cher Jack,

    "Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles.

    Deuxièmement, maîtrise ta colère.

    Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux"

    C'est un pur hasard si je t'ai découvert, j'avais déjà il est vrai caressé ta couverture mais sans jamais franchir le pas. J'avoue avoir ressenti un brin de jalousie mesquine (je sais c'est moche!) pour ton auteur qui est de ces gens touche à tout et surtout de ces gens réussi tout...cela dit je ne peux finalement rien leur reprocher, puisqu'ils sont surtout des gens qui osent tout, et en ça ils ont bien raison!!

    Apprenant soudain ton adaptation au cinéma, je me suis ruée sur toi pour te glisser dans mon sac parce qu'il ne serait pas dit que je découvrirai un livre par le cinéma (non non non !) et puis j'ai attendu... je ne savais pas trop à quoi m'attendre.

     

    524458.jpg

    La mécanique du coeur

    Et puis comme tu es tout petit, tout rikiki, je me suis dit que le risque était minime. Alors j'ai ouvert tes pages et fais ta connaissance Jack...

    Ton univers très "Burtonien" m'a happé tout de suite et comme un oiseau sur sa branche, je me suis accrochée à l'une des aiguilles de ton grand cœur.

    Comment trouver les mots pour décrire ce livre en clair/obscur...un joli conte, un peu cruel sans véritable fée, un merveilleux poème sans vers ni alexandrins, un moment doux comme une brise qui vous fait croire en la magie...vous verrez bien vous même!

    extraits:

    "Nous voilà partis sur les routes de France, pèlerins à roulettes en quête de l'impossible rêve. Nous formons une sacrée paire: un grand dégingandé avec une moustache de chat et un petit rouquin avec un cœur en bois."

    "Elle me donne sans compter, jamais de mesquinerie. Je donne aussi, pourtant elle reçoit moins. peut être parce que je donne mal."

    Je me suis laissée prendre au piège de Jack et sa mécanique du cœur, glissant avec un délice d'enfant dans cet univers farfelus, remplis de personnages haut en couleurs!

    Félicites ton papa pour moi Jack, c'est un véritable conteur!

    J'ai décidé sous peu de transformer l'essai en me plongeant dans "le plus petit baiser jamais recensé". C'est indéniable, Mathias Malzieu à le sens de la formule qui fait fondre!

    Si vous chercher à mettre un peu de couleur et de sucre dans ce week end qui s'annonce bien gris, n'hésitez pas et surtout dites moi ce que vous en avez pensé!

    Bonne journée et bon week end

    Clochette