Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

honte

  • Très cher triple lootz de la boulette,

    Vous l'ignoreriez peut être mais figurez vous qu'il existe des figures imposées dans le monde de la boulette (ou de la lose comme vous voulez).

    Vous l'ignoriez peut être aussi (certainement même, puisque tout ça sort à l'instant de mon cerveau dérangé) mais le triple lootz de la boulette est une des figures les plus difficile voir périlleuse (enfin surtout si tu comptes poursuivre un semblant de vie sociale...) à réaliser.

    Atteindre ce sommet de la lose est quasi impossible (attention ne pas reproduire à la maison sans la surveillance d'un adulte), alors sous vos yeux ebahis....*roulement de tambour*

    Allez hop mise en situation (le mot de ce soir est...) il y a de ça quelques temps, j'étais invitée par un ami cher dans le ch'Nord, à la fête organisée pour ses 25 ans. Fête à laquelle étaient également conviés parents, amis et proches respectables, comme pour ne pas la citer, l'une de ses prof avec qui il a gardé un super contact malgré le temps (moi pas en revanche).

    Tout se déroulait à merveille, bien que ne connaissant pas tout le modne je naviguais de groupe en groupe, en mode je suis trop cool et hyper sociable comme meuf, un verre à la main, élégante, spirituelle, tout moi quoi. (allez hop c'est gratos!)

    Et puis posé sur une chaise un sac à main grand ouvert. Mon radar oeil aguerri repère à plus de 10 mètres un petit objet rose qui semble tout mignon et qui dépasse...rose donc...

    Vous savez que j'ai un toc avec le rose (qui me fait parfois oublier tout savoir vivre) du coup pensant en toute bonne foi qu'il s'agissait du sac de l'une de mes copines (je sais que même dans ce cas ça ne se fait pas!), me voilà fourageant à pleine mains dans ce sac pour en extraire ce si mignon porte carte (donc) rose.

    Du coup je regarde le porte carte sous toutes ses coutures (le note mentalement sur ma "to buy list") et le repose dans le sac sans oublier de tripoter un ou deux autres objets sympas, sous le regard comment dire...médusé de la prof de mon pote...

    - je peux vous aider peut être?

    - euh non c'est très gentil, merci?

    - ..euh...c'est mon sac...en fait

    images.jpg

    Beaucoup moins à l'aise tout à coup, je bredouille quelques excuses confuses, tente d'expliquer le truc de je croyais que c'était le sac de ma copine (beaucoup moins crédible que ne le croyais à ce moment là d'ailleurs) et m'en vais voir ailleurs s'y j'y suis...

    Un peu plus tard, la soirée fraichit un peu, nous sommes dehors la nuit tombe, l'ambiance bat son plein et l'humidité se fait de plus en plus mordante, je me recouvre rapidement les épaules et me peletonne dans ce joli pull bleu roi et m'en vais ratrapper des points auprès de la prof de mon ami.

    J'entame la discussion, essaye de briller un peu (et oui, je ne suis pas que blonde et mal élevée, j'ai aussi fait des études m'dame...ça t'en bouche un coin n'est ce pas!), retrouvant ma confiance en moi, je commet même quelques petits blagues...(alors c'est Toto...)

    Moi - ... les jeunes d'aujourd'hui? Oh nous ne sommes pas si différents de vous avec les années 60', les fleurs dans les cheveux et tout et tout, mai 68 quoi, vous voyez de quoi je parle hein!

    (je crois même que j'ai osé un clin d'oeil entendu)

    ...

    Elle - En fait j'ai très peu connu, j'avais seulement 10 ans en mai 68.

    corbeau.jpg

    Je suis certaine qu'un plan diabolique de la lose a été ourdi contre moi, il ne peut en être autrement...!

    Moi - Bon et bien je vais vous laisser hein...

    continuez bien la soirée, j'ai été ravie de discuter avec vous..

     

    Elle - Vous aussi Mademoiselle, passez une bonne soirée mais pourriez vous je vous prie rendre son pull à mon mari..

    autruche.jpg

     Si j'avais été un Toones, je me serai liquéfiée sur place comme si j'avais été baigné dans la trempette (si tu reconnais cette référence nous sommes fait l'un pour l'autre), n'étant malheureusement ni un toones ni même une autruche, j'ai pris une teinte verdâtre et j'ai fuit passant le reste de la soirée à ne parler qu'aux gens que je connaissais en évitant à tous prix de croiser le chemin ou même le regard de ces deux braves gens qui devaient définitivement me prendre pour une incroyable mal élevée...(maman suis désolée, j'ai pas fait exprès!)

    La honte.

    Note artistique 10

    ***

    J'étais mortifiée, mon ami mort de rire...on se voit toujours heureusement

    (même si bien trop rarement à mon goût)

    Bisous mon yannou! :-)

     

    Alors Laurie c'est pas de la lose ça??

    Et vous une bonne boulette à votre actif?

    Bonne journée à tous

    La fée des triples lootz de la boulette