Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

homoparentalité

  • Très chère tolérance,

     

    Je n’ai pas toujours eu un avis tranché sur la question, je me suis interrogée, j’ai réfléchis. Et puis avant-hier sans même crier gare, ce fut pour moi une évidence.

    Alors bon, je dois être conne, ou naive…les deux c’est bien possible mais j’ai toujours cru en revanche qu’un enfant avait principalement besoin pour être heureux, d’amour, de règles, de valeurs et d'amour.

    J’vous le dit je dois être stupide parce qu’avant-hier ils étaient plus de trois cents à manifester place de la République, que pour être heureux un enfant devait aussi avoir un papa et une maman, mais certainement pas deux papas (bouhhh quelle horreur !) ou deux mamans (enfer et damnation !).

    Alors j’étais là à me balader pendant ma pause dej, et puis on me tend un papier que je lis et puis je me retourne, rejoint le type qui me l’a donné et lui rend.

    Et comme la rage commence à bouillonner, j’interpelle un homme de la manifestation et lui demande si franchement il n’y a pas des causes plus valables et plus importantes aujourd’hui que d’empêcher des couples qui s’aiment de fonder une famille et par la même de tenter de rendre un enfant heureux.

    Eux semblaient penser qu’un enfant ne peut pas être heureux dans un couple homosexuel. Moi je pense qu’un enfant, surtout adopté, ça peut être malheureux dans n’importe quel foyer, mais ça peut surtout être enfin aimé et épanouie par des gens qui l’ont attendu bien plus que neuf mois…et oui elle est très longue la « gestation » d’un enfant adopté ! Un vrai parcours du combattant !Il faut avoir le coeur bien accroché!

    Et puis j’ai regardé ces gens qui militaient soit disant pour le droit des enfants. Une majorité de retraités, des beaux vieux, avec la tête de ceux qui vont à la messe le dimanche…ahhhh la tolérance !

    Et je me suis mise à plaindre de tout mon cœur leurs enfants et ou petits enfants à qui il prendrait l’idée saugrenue de faire un coming out, espérant amour et tolérance auprès des leurs…en vain !

     ça m'énerve, c'est tout ce que j'avais dire ce matin. Et comme je n'ai pas d'image correspondant à l'intolérance, il n'y aura pas d'image.

    En tous cas ça fait du bien de vous en parler!

    Bonne journée à tous

    La fée un coup de gueule et sa repart