Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cars 2

  • Très cher retour en enfance,

    J'avais adoré le 1er, hors de question de louper le second volet!

    cars2-logo-e40501.jpg

    Alors oui nous étions à peu de chose près les trois seules personnes à avoir une trentaine d'années et à ne pas être accompagnées d'un mininous mais après la gêne des premières minutes et ben on s'est marré comme des gosses aux bêtises et aux maladresses de Martin alors bon on s'est fondu dans le paysage! Nickel!

    Tow_Mater_Cars_2.jpg

    Dans cet opus, c'est Martin (mon préféré) le héros, le super héros même!

    Il se fait embarquer à l'insu de son plein gré dans une mission d'agent secret.

    Je suis définitivement fan de la manière qu'a pixar de donner une personnalité à ses personnages.  On oublie ici totalement que ce sont des voitures et on voit parfaitement le beau gosse Flash McQueen, le rustique et fidèle Martin, on voit parfaitement le sosie de Clarke Gable en l'espion anglais et la Queen Mum est juste formidable, bref j'adore!

    J'adore cette façon d'utiliser les clichés ou les signes particuliers d'un pays pour nous faire reconnaître une voiture italienne, française ou anglaise (les voitures gardes de la reine avec leurs grands chapeaux à poils sont juste énormes!!)

    Bref on passe un bon moment et même si le môme derrière moi ne cessait de me filer des coups de pieds dans le dos, je trouve génial d'entendre les gamins faire des Ooooohhh ou des Aaaaaaahhh et s'écrouler de rire à la moindre balgounette.

    (mais bon celui des coups de pieds je l'aurai bien bouffé quand même, salle gosse!)

    cars-luigi-1600x1200.jpg

    Un gros coup de coeur aussi pour le court métrage du début avec Ken et Barbie en beaux crétins, délectable!!!

    Bref si vous ne savez pas quoi faire ce week end, avec ou sans enfants allez y!

    Bonne journée à tous

    et comme dirait Flash "Ka Ciao!"

    La fée comme si elle avait 6 ans (et c'est bon parfois!)