Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bertrand guillot

  • Cher Bertrand Guillot (match de la rentrée littéraire 2014)

    Cette année encore j'ai eu la chance d'être sélectionnée pour participer aux Matchs de la rentrée littéraire Price Minister Rakuten.

    Pas moins de 15 romans dans la sélection parmi lesquels il m'a fallut en choisir un. C'est non sans mal ou hésitations que je me suis décidée pour "Sous les couvertures" de Bertrand Guillot.

    Un samedi soir, une librairie de quartier. Comme toutes les nuits, sitôt le rideau tombé, les livres s’éveillent et se racontent leurs histoires… Mais ce soir, l’heure est grave : les nouveautés viennent d’arriver, et les romans du fond de la librairie n’ont plus que quelques jours pour trouver un lecteur!
    Pour sortir par la grande porte, il leur faudra s’unir et prendre la place des best-sellers solidement empilés près de la caisse. Autant dire qu’ils n’ont pratiquement aucune chance…

    sous-les-couvertures.jpg

    Un conte philosophique, une histoire magique de 176 pages, que j'ai fait l'erreur d'aborder avec mes lunettes d'adultes, moi qui met pourta!nt si souvent mes yeux d'enfants pour voir les choses. (oui je suis comme ça moi, c'est un peu dégeu mais j'ai plusieurs paires d'yeux!)

    Du coup j'ai mis un peu de temps a rentrer dans l'histoire et à donner corps à ces héros de pages et de mots. Et pourtant ce roman est très bien écrit, dans un beau français qu'on a plaisir à lire avec de jolis mots et de belles formules:

    "Et s'il avait le pouvoir de bien connaître les hommes, il en savait bien peu sur les hommes de pouvoir"

    "Les livres sont comme les hommes: ils ont toujours moins d'hésitation à nuire à qui se fait aimer qu'à qui se fait craindre.

    J'ai pris peu à peu fait et cause pour ces petits et grands livres qui se battent pour exister face à la critique ou pire face à la tablette numérique.

    Sous couvert d'un sujet léger et fantaisiste c'est bien du sort du livre papier et des petites librairies dont il s'agit à travers ces pages, vous pensez bien que ce livre était fait pour moi.

    On passe donc un très agréable moment en compagnie de belles joutes oratoires, de combats sanglants où les pages voles en tous sens, de courageux petits recueils , de révolutionnaires sans jaquette et j'en passe.

    On ressort de cette lecture avec un œil neuf sur les livres...que font ils donc la nuit dans ma bibliothèque? Et un amour renforcé pour le papier et les mots.

    Merci Bertrand Guillot et merci PriceMinisterRakuten!

    Et vous qu'avez vous lu récemment?

    Bonne journée et couvrez vous ça va cailler!

    Bisous