Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

angelina jolie

  • Et ben moi Angelina elle m'agace,

    Tout le monde ne parle que d'elle.

    Angelina quel courage!

    Angelina quel exemple!

    Pardon mais en quoi est elle un exemple?

    Alors oui je suis pour l'utilisation de son aura médiatique pour mobiliser les gens, pour motiver les femmes à se faire dépister, pour faire parler du cancer sans tabou.

    Oui je compatis pour elle, pour ses angoisses qui sont certainement réelles.

    Mais je ne trouve rien d'héroique à se faire retirer les deux seins de manière préventive, je trouve ça même un peu flippant à dire vrai.

    A ce rythme là on peut toutes se faire retirer une tripoter d'organes, au cas où....(sauf que je vous met au défi de trouver un médecin qui vous retirera un organe encore sain...)

    Je trouve bien plus héroiques ces femmes qui se battent au quotidien contre cette foutue maladie, ces femmes qui vivent l'ablation de leur poitrine comme une mutiliation et comme un choix qu'elles n'ont pas. Ces femmes pour qui tout ça est une question de survie.

    N'oublions pas non plus que la reconstruction est un acte chirurgicale qui ne peut se faire chez nous à la suite directe de l'ablation, il faut donc vivre un temps avec un corps abimé, et réussir tout de même à s'aimer.

    N'oublions pas non plus que toutes ces femmes n'ont pas des chirurgiens comme ceux d'Angelina et que nombreuses sont celles qui malgré d'excellents medecins ont des cicatrices avec lesquelles il faut vivre aussi.

    N'oublions pas non plus que toutes ces femmes ne sont pas Angelina Jolie, que beaucoup en meurs encore, que toutes mènent de front leur maladie et leur famille (rares sont celles qui ont une armada de nounous, cuisinières et autres femmes de ménages).

    Alors si Tomb Raider est bien une héroine, Angelina n'en est pas une à mes yeux.

    Je dédie ce billet à toutes ces anonymes et à une en particulier - mon héroine - qui ont lutté ou qui luttent encore contre cette saloperie.


    A bon entendeur.