Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2013

  • Très chers vous tous en 2013,

    Bon et bien force est de constater que nous avons survécu à la Fin du Monde...la classe!!!

    Et que nous venons également de passer dignement (ou pas) en 2013!

    Alors comme les plus "grands" l'ont fait et ce de part le Monde (all over the world...oui Clochette s'internationalise en 2013 c'est comme ça!), je me suis dit ce matin, pourquoi pas moi?

    Voici donc mes voeux en direct live de la Maison Blanche de mon canapé!

    Je vous souhaite donc une excellente année 2013!

    Sea, sex and Sun comme dirait l'autre mais aussi surtout la santé, une tonne de bonheur et tout ce que 2012 ne vous a pas apporté!

    Je vous souhaite de réaliser vos rêves, même les plus fous, surtout le plus fous!!

    Je vous souhaite de traverser 2013 sans encombres.

    Je vous souhaite d'être heureux parce qu'en ces temps pas toujours réjouissants c'est pas si facile que ça finalement.

    Je vous souhaite de trouver ce que vous cherchez (un job, l'amour, de la force, de l'estime...un trésor!)

    Je vous souhaite la réussite dans vos projets.

    Je vous souhaite de merveilleux voyages (au sens le plus large du terme!).

    Je vous souhaite des aventures!

    De merveilleuses lectures et d'excellents films.

    Il y aura certainement des larmes mais je vous souhaite qu'elles sèchent vite.

    Je vous souhaite également un Pays et un Monde moins malade.

    Je vous souhaite de rêver encore et de faire des folies parfois, ne renoncez jamais!

    Je vous souhaite le meilleur pour 2013 et bien plus encore!!

    BONNE ANNEE !

    ****

    Dans les ténèbres qui m’enserrent,
    Noires comme un puits où l’on se noie,
    Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
    Pour mon âme invincible et fière,

    Dans de cruelles circonstances,
    Je n’ai ni gémi ni pleuré,
    Meurtri par cette existence,
    Je suis debout bien que blessé,

    En ce lieu de colère et de pleurs,
    Se profile l’ombre de la mort,
    Et je ne sais ce que me réserve le sort,
    Mais je suis et je resterai sans peur,

    Aussi étroit soit le chemin,
    Nombreux les châtiments infâmes,
    Je suis le maître de mon destin,
    Je suis le capitaine de mon âme.

    William Ernest Henley

    (traduction issu du film Invictus)

    ****

    Et pour plus de légerté:

    hapy-new-year-lapin-cretin.jpeg