Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Très chers vous tous,

Les vacances d'été sont toujours pour moi une période propice aux questions existentielles, Où suis je? Où vais je? Où cours je? (spéciale dédicace à mon papa!) Il faut que je reprenne le sport, que je commence ci ou ça, bref l'effet rentrée est radicale chez moi, bien plus que ne l'est la nouvelle année d'ailleurs.

Et cet été comme souvent je me suis posée la question de savoir si oui ou non je continue ce blog. 

Longtemps le Non l'a emporté, un blog est très chronophage et je commençais à en avoir assez de vivre les choses en pensant systématiquement à la manière de les transformer en billet. J'avais un besoin impérieux de me déconnecter et de vivre les choses en mode 0.0 Vous savez c'est comme ces gens (dont j'ai longtemps fait partie) qui photographient les choses sans avoir pris le temps de les regarder d'abord avec leurs yeux avant de les regarder à travers le viseur.

Au final ce break m'a fait beaucoup de bien, je me suis reposée, j'ai réappris à profiter des choses pour ce qu'elles sont, j'ai pris mon temps et j'ai savouré. Mais voilà, un creux s'est rapidement formé dans mon ventre, un vide, un manque, un besoin...celui d'écrire et de partager.

Tout comme ma blogocopine de Chroniques et Tribulations j'écris depuis que je sais tenir un crayon (oui j'ai bien dit un crayon les jeunes!), j'écris mes pensées (forcément profondes), j'écris ce qui se passe dans ma vie depuis le cm2 (autant vous dire qu'à cette époque c'était hautement palpitant!), j'écris mes idées, j'écris des personnages, bref j'écris un peu tout et n'importe quoi, c'est viscérale et indispensable à mon équilibre. 

Et puis pour être tout à fait honnête j'éprouve une grande fierté quand je regarde mon blog alors j'ai trouvé bien dommage d'arrêter l'aventure ici et de perdre toutes les choses qu'il m'a apporté à commencer par vous...

Certes parmi Vous il y a mes proches, ma "môman", mon "pôpa" , ma sœur, mes fidèles amies Marion, Widge, Guillemette... (et je les remercie du fond du cœur pour leur indéfectible soutien), mais pas seulement. Depuis le début de cette histoire j'ai fait plein de rencontres formidables, j'ai reçu des messages adorables, j'ai eu des échanges passionnants et j'ai découverts des blogs épatants, ce serait vraiment idiot de se priver de tout ça n'est ce pas?

Alors c'est finalement le Oui qui a gagné, oui je continue ce blog avec des billets plus ou moins palpitants mais toujours sincères, avec des blagues plus ou moins bonnes mais toujours légères (ou pas!), avec des photos, des livres, des films, des gens, des coups de cœur et des coups de gueule et toujours Lyon ma belle ville en toile de fond.

Je ne vais pas m'étendre davantage au risque de sombrer dans le sentimentalisme, alors je vous dis à très bientôt!

Bonne journée!

 

Commentaires

  • Continues ma coupine...
    Que l'on soit A 7 840 km; a 16 935 km; a 8 km... Tes posts sont pour moi mon ancrage...
    Je t'admire et je te lis avec toujours autant de plaisir... Ça donne le smile!

  • Merci ma morue je t'adore, tu m'as fait monter les larmes dis donc!! Tu me manques!!
    Des poutoux

  • Je suis ravie que tu continues ton blog ! Je ne commente pas à chaque fois mais je te lis toujours avec plaisir. Alors à très bientôt et bonne journée à toi

  • Merci beaucoup Isa, je suis très touchée, d'autant que tu fais vraiment partie de mes belles rencontres!
    Prends soin de toi et bonne journée!
    A bientôt
    Bises
    Fred

  • Heureuse

  • Merci du fond du cœur pour ton message, j'adore l'idée de mettre les gens de bonne humeur!!
    A bientôt donc!
    bises
    Fred

  • Ne te mets pas la pression, écris quand tu en as envie et si tu en as envie ! En tout cas, c'est avec un grand plaisir que je continuerai à te lire ! Bisous ma belle et à très vite !

  • Merci ma belle, c'est adorable!!
    Je te souhaite de passer une belle journée
    A bientôt
    bises
    Fred

Les commentaires sont fermés.