Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Très chers Woddy et Jorge #cinéma,

Avant je n'étais pas franchement amateur du cinéma de Woody Allen, mais comme dirait l'autre, ça c'était avant.

Non pas que je sois depuis, devenue inconditionnellement fan de son travail, d'autant que je n'ai à ce jour vu que deux de ces films (Minuit à Paris), mais ces deux films en question m'ont fait passer de très bons moments.

Le dernier en date, Magic in The Moonlight:

large_f8f20EGnTZLhNJjlETts89sX5LT.jpg

 
Woody Allen signe ici une bluette bien agréable, à l'intrigue facile mais qui fait passer un joli moment en compagnie de Colin Firth qui campe un goujat à l'égo et la maladresse surdimensionnés, rôle qui n'est pas sans rappeler un certain Darcy et d'Emma Stone, en fausse ingénue et vraie roublarde, tout simplement lumineuse!
L'image parfois cotonneuse, baignée dans une lumière dorée, donne parfois l'impression d'être au beau milieu d'un tableau de Monet, dans lequel on se promène avec plaisir. L'histoire se déroulant dans les années 20, les décors et les costumes d'une élégance oubliée sont un véritable délice pour les yeux (c'est beau!) ! A défaut de laisser un souvenir indélébile Magic in the Moonlight fait sourire du début à la fin et c'est déjà très bien au regard de la météo bien morose!
 
Mon week end ayant eu un jour de plus (vive les RTT!!!), j'ai eu le plaisir de voir un second film parfaitement de saison: La légende de Manolo de Jorge Gutierrez.

legende-de-manolo-affiche.jpg

 
Quand j'ai vu la bande annonce, j'ai tout de suite pensé aux Noces Funèbres de Tim Burton, en effet la Légende de Manolo de Jorge R Gutierrez, se déroule au Mexique, le jour des Morts, et si on retrouve une certaine similitude dans l'idée générale, la comparaison s'arrête là. C'est l'histoire d'une fille, Maria (encore!) et de deux hommes Manolo et Joaquim qui se disputent son cœur (classique!), tous deux seront prêt à tout pour la conquérir, jusqu' à aller chercher Maria aux royaumes des morts...Et dans la croyance Mexicaine il y en a deux de royaumes (la galère!), celui des âmes chéries et celui de celles oubliées de tous. A la tête de ces deux royaumes...un couple "en crise" qui fait des paris pour pimenter son quotidien et entretenir la flamme... La légende de Manolo ravira les petits, mais pas seulement, l'histoire et les personnages sont très touchants, la musique (dommage que les chansons ne soit pas en espagnol..) fait battre la mesure et les couleurs de ce film sont un véritable feu d'artifice qui illuminera votre journée et ce quelque soit la couleur du ciel, alors foncez faire le plein de bonne humeur!
 
Plein d'autres films à voir dans les prochains jours, heureusement qu'il y a les jours fériés ;-)
Et vous qu'avez vous vu? aimé? racontez moi?
 
Bonne journée! Et n'oubliez pas:
 
 
 Bisous!
 
 
 

Commentaires

  • Je pense que " Magic in the moonlight" fait parti des Woody Allen que j'ai le moins ami, il n'aura pas de place de choix dans mon coeur !

    Je n'ai pas vu le second mais il avait l'air sympa !

  • Et qu as tu pensé de Minuit à Paris, peut etre me suis je entiché des films de woody Allen qui ressemblaient le moins à du woody Allen, avant je n accrochais pas trop...

Les commentaires sont fermés.